Le Comité de Bassin d’Emploi CBE Ventoux a tenu une conférence de presse dans ses locaux de Carpentras. Camille Senoble, Président de la structure et Marie Gallardo, Directrice ont tenu à préciser certaines informations concernant les conséquences des baisses de subventions.

Depuis 27 ans, le CBE Ventoux agit en contribuant au développement économique du territoire, dans l’accompagnement des entreprises lors de leur création ou de leur phase de rachat-reprise, dans l’animation territoriale (forums et rencontres thématiques) et dans sa mission d’observatoire socio-économique. Son champ d’intervention couvre 61 communes sur le territoire du Pays Ventoux Comtat Venaissin.

Financé essentiellement par des subventions d’exploitation issues de conventionnements avec des partenaires publics, le CBE Ventoux a anticipé depuis 2015 la baisse de ces rentrées. Mais la non-reconduction du soutien financier du département de Vaucluse – qui n’a plus la compétence économique transférée à la Région – et les projets européens qui n’ont pas pu être mis en œuvre ont fait apparaître un fort déficit de trésorerie.

Le Conseil d’Administration s’est rapproché du Tribunal d’Instance de Carpentras qui a reporté au 30 juin 2017 la décision de prononcer ou non une procédure de sauvegarde de la structure. Dans ce laps de temps, le CBE Ventoux doit trouver la somme de 50.000 euros pour éviter cette solution extrême. A ce jour, Christian Estrosi, Président de la région PACA, à la demande de Julien Aubert, député de Vaucluse, s’est engagé par courrier auprès du TGI à soutenir la démarche du CBE Ventoux et à verser une aide exceptionnelle du montant nécessaire, probablement avec l’aide d’autres partenaires.

L’avenir du CBE Ventoux se résume à une équation fort simple, trouver 50.000 euros de subventions avant le 30 juin 2017.