Le camping, je pratique depuis l’enfance. Rien ne me dit plus les vacances, la déconnection d’avec le rythme de la ville. Mais je ne peux pas camper n’importe où. Il me faut un minimum de confort, mais pas trop non plus. Ces campings qui ne sont plus que des villages de mobil-home, avec eau, électricité et wifi à tous les coins de rue, piscine super bruyante et animations de DJ façon « La Chounga », très peu pour moi. Alors, quand j’ai trouvé, grâce au Guide du Routard, le « Gap des Tortelles » en 2013, j’ai tout de suite demandé à Cédric Crouzet, son directeur/agent d’accueil/Mr Propre/Mr Solutions, si ils faisaient des cartes d’abonnements. Ca l’a fait rire.

Car le premier atout du Gap des Tortelles, ce sont les êtres humains qui vous y accueillent. Il y a donc Cédric le gérant, et aussi Lionel et Cindy, l’équipe du petit snack « La Crique », situé à l’entrée du camping. Toujours souriants, détendus, avec ce qu’il faut de sens de l’humour pour créer des liens, et ce qu’il faut également de courtoisie pour vous laisser en paix quand vous en avez l’envie. « La Crique » propose des petites formules de restauration très sympathiques, salades, kefta de poulet, beaucoup de plats à base de légumes d’ici. Et aussi deux bières de la brasserie Markus, installée à 10 kilomètres de là, à Saoû.

bourdeaux camping vue géné flouté

 

Le Gap des Tortelles compte 43 emplacements, tous ombragés – et réellement ombragés. Tous peuvent être reliés à l’électricité. Des points d’eau sont disposés partout. Les toilettes, basiques mais très propres, sont suffisamment nombreuses pour qu’il ne soit pas nécessaire d’attendre dix minutes avant d’avoir sa place sur le trône. Pour ceux et celles qui n’ont pas le sens du bricolage, 1 tepee et 4 cabanes, mi bois-mi-toile, tout équipées, les attendent. Ce qui est quand même largement mieux que 4 murs de tôles…

La piscine municipale est à 3 minutes à pied, la rivière où les petits peuvent se baigner sans danger (20cm de fond max) passe le long du camping. La supérette du village est à côté de la piscine, allez, je vous la mets à 3 minutes 30 du camp pour ceux qui marchent sans se presser.

bourdeaux camping concertLe « Gap des tortelles » est un camping paisible. Mais ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas d’animation. En haute saison, Cédric et Lionel organisent une à deux soirées de concerts acoustiques par semaine. A 23h, tout s’arrête pour ne gêner personne. De toute façon, l’ambiance est tellement sympa qu’une bonne partie du camping est présente…

Je ne trouve pas de meilleure conclusion que celle de Georges C, après son séjour au Gap des Tortelles (et l’expresso qu’il a pris à « La Crique »)  : « What else » ?

Plus d’infos :
www.legapdestortelles.com
pour réserver : campinglegapdestortelles@yahoo.fr ou 04 75 53 30 45

 

— Un article #CNewsPress pour Jour8.com