Une petite devinette pour commencer : quel est le rapport entre un pingouin répondant au doux nom de Tux et votre smartphone sous Android ? Avant de vous répondre, un peu d’histoire…

Au début des années 90, soit à la préhistoire de l’informatique qu’on connait aujourd’hui, un Finlandais du nom de Linus Torvalds décide de développer un système d’exploitation puissant, modifiable et partageable gratuitement par tous. D’abord pour comprendre le fonctionnement de son ordinateur et ensuite pour contrer la montée en puissance des mastodontes comme Microsoft et leur système Windows.

Il s’inscrit alors dans la logique d’un projet similaire appelé GNU, lancé par la communauté des hackers au début des années 1980. Ils lancent en parallèle le mouvement du logiciel libre qui prône une société de la connaissance pour chacun , dans laquelle les outils utilisés au quotidien peuvent être partagés, étudiés et modifiés. Je rajouterai personnellement « améliorer » à cette liste. Parce qu’un des gros avantages d’un logiciel libre tient au fait que des communautés de développeurs bénévoles participent en permanence aux évolutions et corrections de ces programmes. Exemple avec Linux. Quand une faille de sécurité est détectée, en quelques heures, la correction peut être appliquée de façon totalement automatique sur les machines équipés. Un peu comme Wikipédia : une énorme base de connaissances alimentée par qui le souhaite mais gérée par un groupe d’administrateurs.

Car ça n’est pas l’anarchie totale dans ce monde du libre : Un logiciel libre n’est pas nécessairement gratuit, et inversement un logiciel gratuit n’est pas forcément libre. Et surtout, ils ne sont pas libres de droits. Ce sont les droits définis par leurs auteurs qui accordent quatre libertés : celle d’utiliser le logiciel sans restriction, de l’étudier, de le modifier pour l’adapter à ses besoins et de le redistribuer sous certaines conditions. On ne fait pas n’importe quoi dans ce monde-là.

Vous allez me dire, Linux, ça n’est pas pour moi, je n’en utiliserai jamais.
Mais vous vous trompez. Sans le savoir, vous êtes entourés par Linux et les logiciels libres : le GPS ou le système audio-navigation de votre véhicule est très probablement sous Linux. De la même façon, les box ADSL et les décodeurs de vos téléviseurs sont sous Linux. Sans parler de vos radios connectées, de vos télés connectées, de vos montres connectées. En fait, presque tout ce qui est connecté est sous une base Linux. Vous êtes entourés de pingouins…

Ah oui, j’oubliais la réponse à ma devinette du début. Mais vous avez peut-être compris : Android, le système d’exploitation de votre smartphone (enfin sauf si vous avez un IPhone ou un Windows Phone bien sûr…) a, lui aussi, comme base Linux, le logiciel de Tux le pingouin 🙂

En savoir plus sur Linux