Jean-Yves Chemin, président de la Fédération du bâtiment et des travaux publics de Vaucluse confirme une légère reprise de l’activité pour le bâtiment et les travaux publics et voit poindre avec satisfaction la reprise de grands chantiers.

« La construction de logements collectifs et individuels a été soutenue par le dispositif d’investissement locatif Pinel, le renforcement du prêt à taux zéro pour les primo-accédants, et le niveau exceptionnellement bas des taux de crédit » a précisé Jean-Yves Chemin, président de la Fédération du bâtiment et des travaux publics de Vaucluse. Tout en insistant sur le rôle joué par les bailleurs sociaux qui ont soutenu l’activité par la construction de logements sociaux « à un très bon niveau ». En 2017, ce sera encore le logement neuf qui tirera l’activité du bâtiment. Les Travaux publics ont vu, après une année noire en 2015, leur activité repartir à la hausse au 2e semestre 2016 et ce, grâce à la relance des projets par les collectivités locales, marquant ainsi le début d’une phase plus productive dans le cycle électoral. Pour autant, l’entretien-rénovation, dont le poids est important pour le Bâtiment, reste atone : c’est une déception au regard des annonces et des mesures prises, tant pour les particuliers (Crédit d’impôt pour la transition énergétique, TVA à taux réduit, aides de l’Agence nationale de l’habitat), que pour les collectivités et bailleurs sociaux (Fonds de compensation de la taxe sur la valeur ajoutée, Prêt à taux zéro ‘croissance verte’). Au 2e trimestre 2016, 11 822 salariés travaillent dans 8 794 dans les entreprises de Bâtiment et 3 028 dans les entreprises de Travaux publics.

« Nous sommes fabricants de menuiserie PVC et aluminium à Sorgues. Nous intervenons auprès des particuliers, professionnels, collectivités, marchés d’Etat. Notre secteur d’activité, en 2015, a été fortement impacté par la crise économique. Nous étions dans un attentisme dû à l’inquiétude ressentie par nos clients. En 2016, l’activité a repris et le chiffre d’affaires a progressé. 2017 ? J’avais l’impression en début d’année que l’activité avait repris, mais je ressens un peu de frilosité de la part de nos clients. Est-ce les élections présidentielles ? Le temps maussade ? Nous continuons d’être en négociation avec les collectivités, les marchés d’Etat, parce que les budgets ont considérablement fondu. Cependant, je reste optimiste car le crédit d’impôt sur les travaux thermiques, pour l’isolation, soutient l’activité. Si le 1er semestre de l’année se révèle plutôt calme, les mois de septembre à décembre pourraient bouleverser la donne et lisser l’année avec un chiffre d’affaires à la hausse. »

Evelyne Tamman, Président directeur-général de Sorg’Alu

« L’année 2015 a été très difficile, induisant des chiffres d’affaires très à la baisse. Elle s’est révélée être l’année la plus difficile conjoncturellement. Si le 1er semestre 2016 a été pire que celui de l’année précédente, la reprise de l’activité au 2nd semestre a enfin permis de mieux finir l’exercice. Le 1er trimestre 2017 semble être meilleur que celui de l’année 2016. Cela augure une reprise de l’activité dans le secteur des travaux publics. Retrouverons-nous, pour autant, le niveau d’activité très satisfaisant de 2013, bien au-dessus du niveau que nous avons enregistré au cours des années suivantes ? Peut-être, grâce aux chantiers importants qui sont à réaliser, actuellement, en Vaucluse. Si cette tendance se perpétue durant le second semestre 2017, alors nous réaliserons des chiffres d’affaires équivalents à 2014, ce qui signerait le rebond de l’activité. »

Francis Larrieu, Vice-président de la Fédération française du bâtiment Vaucluse, Président de la branche travaux publics

7 277 entreprises

Le BTP 84 emploie 8 794 salariés dans les entreprises de Bâtiment et 3 028 dans les Travaux publics. Le Vaucluse compte 7 277 entreprises du BTP, dont 2 300 emploient un salarié ou plus. 2016 se solde par 400 salariés de plus dans les entreprises du Bâtiment. A l’inverse, les TP enregistrent une perte de 270 salariés. Pour 2015-2016, 1 660 jeunes ont été formés aux métiers du BTP.

570 entreprises

Le département du Vaucluse comprend 570 entreprises qualifiées ou certifiées Qualibat. Parmi elles, 465 sont
des entreprises RGE (Reconnu garant de l’environnement). En France, on dénombre 72 950 entreprises titulaires d’une qualification Qualibat, dont 2 985 en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Créé en 1949, Qualibat a une mission d’intérêt public. A travers ses labels de qualification et de certification, l’organisme vise à valoriser le savoirfaire des entrepreneurs de la construction.

Un article publié par notre partenaire l’ECHO DU MARDI
dans son numéro spécial VAUCLUSE EN CHIFFRES 2017.