Le préfet de Vaucluse n’est pas homme à appeler un chat un chien. Lors du Forum économique des entrepreneurs du Comtat Venaissin, le 1er mars dernier, il a une nouvelle fois fait preuve de cette étonnante capacité à parler cash.