A l’occasion de la visite de Muriel Pénicaud, ministre du travail, venue faire le « service après vente » de la récente réforme de l’apprentissage, les rumeurs de fermeture fin 2018 du CFA Victor Hugo, seul CFA de France habilité par la filière automobile, ont été évoquées. La Région PACA, en charge du pilotage de la formation, envisagerait de fermer cet établissement. La ministre a répondu en partie à ces inquiétudes, mais la représentante de la région, Jacqueline Bouyac, ne s’est pas exprimée. Les professionnels de l’automobile restent donc inquiets.