Il y a encore 2 ans de cela, la guerre entre les pro-parc d’Alain Gabert et les anti-parc de Julien Aubert faisait rage. Puis, pendant deux ans, deux conseillères régionales, Jacqueline Bouyac et Bénédicte Martin, avec le soutien du président de la région Sud Provence Alpes Côtes d’Azur Renaud Muselier, ont patiemment fait la « tournée des popottes », réunissant autour d’une même table habitants, défenseurs de l’environnement, sportifs, chasseurs, paysans, touristes et chefs d’entreprises, bref tous ceux et celles qui vivent dans le Ventoux et le font vivre. Résultat de ce travail de pédagogie et de co-construction : un vote à la quasi-unanimité (un seul opposant, Bernard Charasse, maire de Beaumont du Ventoux) pour mettre sur les rails d’ici un an à peine le Parc Naturel Régional du Ventoux. Renaud Muselier, venu prendre acte de ce consensus, fait le point devant les caméras de Jour8 de l’avancement inespéré de ce dossier.